Comédie de la Mansonnière
search_left
Le Malade Imaginaire
Vign_DSC02350
Dimanche 19 novembre 2017 - 14 h 30

Théâtre André Malraux - Rueil Malmaison

Au profit de Pour Un Sourire d'Enfant

 

 



Le Malade Imaginaire

Après Hong Kong et Singapour...

Tournée à Phnom Penh au Profit de Pour un Sourire d'Enfant

5 representations, 15 ateliers

Vign_22885836_127802344598387_2687828481765082507_n
Le Festival
Vign_Diapositive1

XXVIIème Festival de Théâtre de Maisons-Laffitte

 

 9 - 13  mai 2018

 

www.festivalmaisonslaffitte.com

 

Dans le « monde merveilleux du théâtre amateur » - qui a surtout de merveilleux de partager et de faire partager une passion sans borne pour le jeu et la scène – le festival de théâtre de Maisons-Laffitte tient une place assez particulière…

D’abord parce qu’il dure, et depuis 20 ans ! Peu de festivals non professionnels ont cette chance (ce talent ?) de tenir sur la durée, de fédérer des troupes de toute nature et de toute origine et de fidéliser un public averti et exigeant.

Maisons-Laffitte conjugue ces deux facteurs, toujours convoité par les compagnies franciliennes, qui savent combien il est difficile d’être sélectionné, et toujours fréquenté par un public nombreux, qui apprécie que ce travail rigoureux de sélection lui garantisse des spectacles de qualité (en toute humilité – ce n’est pas nous qui jouons !).

Ensuite parce qu’il se déroule dans un cadre non seulement idyllique et bucolique – nous sommes au cœur du Parc de Maisons-Laffitte – mais aussi techniquement impeccable (la salle Malesherbes est extraordinairement bien équipée pour ce type de manifestation) ou architecturalement exceptionnel (l’écrin de l’ancienne église est tout à fait unique en son genre). Et là encore en toute humilité, l’un et l’autre nous ont précédés et nous subsisteront…

Enfin, parce que l’accueil y est d’une chaleur sincère et d’une convivialité de bon aloi. Pas de prétention intellectuelle particulière, pas de message véhément à l’adresse d’une quelconque autorité par essence corrompue, aucune revendication autre que celle du plaisir de se retrouver entre passionnés désintéressés – mais malgré tout très accrochés au palmarès !

 
 
A propos de la troupe
Vign_mORT_aRGAN
Ne participons pas à l’esprit consensuel de ce temps qui consiste à surtout ne pas s’engager pour ne déplaire à personne, et partons d’un postulat ; la Comédie de la Mansonnière ne montera jamais de Brecht ni de Marguerite Duras !

La Comédie de la Mansonnière est une compagnie de théâtre amateur au sens le plus strict du terme : aucun des participants à la vie de la troupe ne reçoit ni n’attend quelque subside que ce soit ; aucun des comédiens ne souhaite faire du théâtre son métier ; la distribution comprend souvent des comédiens qui ne sont jamais montés sur une scène.

Il convient cependant de ne pas donner au mot amateur une interprétation péjorative : amateurisme et patronage ne se rejoignent pas toujours, et la Comédie de la Mansonnière a pour objectif de démontrer que des spectacles non professionnels peuvent être d’une grande qualité et permettre au public d’assister à d’excellentes représentations de textes aussi bien classiques que contemporains.

Pour cela, la Comédie de la Mansonnière a créé le Festival de Théâtre de Maisons-Laffitte, qui programme chaque année, au cours du week-end de l’Ascension, une douzaine de spectacles non professionnels. L’augmentation constante du nombre de spectateurs assistant au festival est un gage de réussite et nous permet de penser que le premier objectif de la compagnie est en passe d’être atteint.

Quant aux spectacles montés par la compagnie, ils obéissent tous au même principe : être à la fois plaisants, originaux et intelligents (rien de moins…). Pas de textes interminables et engagés dans des mises en scènes absconses, pas de grincements chuchotés sans fin par des révolutionnaires androgynes, mais beaucoup de rythme, de vie, d’allant et d’enthousiasme !
Quelques Photos
© 2011
Créer un site avec WebSelf