Comédie de la Mansonnière
search_left
Vous qui passez sans me voir
Vign_VQPSMV

 

Nouvelle Création

 

Vous qui passez sans me voir,

de Sébastien Biessy 

 

 

       Un comédien sort de scène après sa 300ème représentation d’Othello. Dans sa loge, l’attend une femme qu’il ne connait pas… Quel secret lie ces deux personnages ?...

 

Première critiques

 

" Très joli "Vous qui passez sans me voir hier au Théo Théatre. Beatrice Biessy troublante et magnifique, Y ves CHambert Loir ambigu et touchant. Quelle joile surprise et quel joli texte de Sébastien Biessy " - Veronique Benot, BLog Theatr'elles

 "Une écriture intelligente et légère, une histoire puissante et deux très bons comédiens. On rit, on pleure, on sursaute, on vit avec eux cette histoire". Un spectateur (Billet Reduc)

 

 

A partir du 8 novembre 2019 

Tous les vendredis à 21 h (relâche le 13/12)

Théo Théâtre 

 

 

Critique
Vign_EC3E9808-8FEE-4425-A49F-E1B794E6661A
Une très belle critique sur Theatrelle! Merci Veronique Benot!
A propos de la troupe
Vign_mORT_aRGAN
La Comédie de la Mansonnière est une compagnie de theatre hybride, qui oscille entre amateurisme éclairé et professionalisme modeste. Suivant les projets, elle produit soit des spectacles résolument non professionnels dans leur philosophie (mais toujours très travaillés en termes de qualité), soit des spectacles à visées professionnelles.

Avec un seul objectif commun, quelle que soit la nature du projet: : offir au public des spectacles de  grande qualité !

Pour cela, la Comédie de la Mansonnière a créé en 1992 le Festival de Théâtre de Maisons-Laffitte, qui programme chaque année, au cours du week-end de l’Ascension, une douzaine de spectacles non professionnels. Ses fondateurs ont aussi lancés en 2015 et animent toujours "The Hong Kng French Theater Festival.
Quant aux spectacles montés par la compagnie, ils obéissent tous au même principe : être à la fois plaisants, originaux et intelligents (rien de moins…). Pas de textes interminables et engagés dans des mises en scènes absconses, pas de grincements chuchotés sans fin par des révolutionnaires androgynes, mais beaucoup de rythme, de vie, d’allant et d’enthousiasme !
Quelques Photos
© 2011
Créer un site avec WebSelf